letter_small - aceMIPletter_medium - aceMIPletter_large - aceMIP Imprimer cette page
bg-cnce

visite chantier des conduites forcées de Sabart

20 septembre 2019

Le 20 septembre 2019 les commissaires enquêteurs ariégeois se sont réunis à Tarascon sur Ariège pour leur traditionnelle réunion de rentrée scolaire. Le vice président de l’ACEMIP, Jean Louis DELJARRY a participé à cette activité

1 Le contexte

 

Sur les 19 membres de l’ACEMIP 12 avaient répondus présents et ont participé à cette journée qui s’articulait autour de trois thèmes :

1 l’information des membres sur l’actualité des enquêtes publiques et la vie de  l’association

2 la découverte ou la connaissance d’un thème particulier (L’hydroélectricité)

3 Une visite de site

 

2 Le programme

 

8H45: Mot de bienvenue du Directeur EDF Hydro Aude Ariège 

9h00 à 10h45: réunion ACEMIP

10h45 à 11h00: Pause

11h00 à 11h20: présentation de la production hydraulique dans le contexte énergétique.

11H20 à 11h45: présentation du chantier  (entreprise SAVCO)

12h00 à 12h45: visite du chantier suivi d’un repas

 

3 Les présentations[1]

 

31 Présentation ACEMIP

Apres un rappel des actions de formation et des visites, le délégué départemental a présenté les modifications intervenues dans le domaine des indemnisations. A la veille de sa tenue, le 17 octobre prochain, La composition et le fonctionnement de la commission d’aptitude ont fait l’objet d’un rappel ; Enfin, après un rappel des caractéristiques de la population des commissaires enquêteurs, le bilan des enquêtes a été exposé.

Un point particulier, relatif au versement de cotisation, a fait l’objet d’une discussion entre membres.

Jean Louis DELJARRY a fait une intervention pour mentionner l’existence d’ateliers de formation à la bureautique réalisés par les CE 81. Un document sur cette activité de formation figure désormais sur le site de l’ACEMIP.

 

 

32 Présentation EDF

M Nicolas de COINTET[2], a exposé les particularités du réseau français, placé sous l’autorité d’une haute Autorité de régulation pour le transport et la distribution. Puis il a expliqué l’enjeu de la production électrique : Maintenir de façon permanente un équilibre entre production et consommation. Cet impératif nécessite une anticipation et une planification des besoins ainsi qu’une conduite en temps réel de l’équilibre. Offre/Demande.

(en savoir plus sur l'hydroélectricité et sur EDF Aude-Ariège)

 

33 Le chantier des conduites forcées de Sabart

Objet de la visite, le chantier consiste en la rénovation des conduites forcées construites en 1928. Il représente un ouvrage de 2X320 m de conduites en 3 tronçons, avec 220m de hauteur de chute sur une inclination maximale de 70°.

Entamé en 2014, le chantier arrive dans sa phase finale pour une remise en service programmée en 2020..

Outre l’importance du montant financier de l’investissement (15M d’euros) le marché soumis à appel d’offre européen, a été remporté à 98% par des entreprises régionales.

Il faut noter qu’EDF a particulièrement pris en compte l’impact environnemental de cette rénovation. Un comité de suivi environnemental, associant l’Etat, les collectivités locales, l’opérateur et les associations a été mis sur pied. La protection des espèces sensibles et notamment de la truite a fait l’objet d’un plan d’action particulier.

 

34 L’entreprise SAVCO

Spécialiste des structures métalliques l’entreprise ariégeoise SAVCO est l’acteur principal du chantier. Son président, M Bruno DUVAL, assurait l’intervention.

L’entreprise est titulaire de nombreuses accréditations. Elle a d’ailleurs reçue la meilleure évaluation nationale du secteur de la métallurgie pour la norme AFNOR ACESIA

Sa labellisation par les Nations Unies, au titre de membre du Global Compact network France en fait un acteur mondialement reconnu dans le domaine des entreprises éco responsables.

Pour le chantier de SABART l’entreprise a privilégié une démarche locale et la répartition des origines des prestations l’atteste : 55% proviennent de l’Ariège, 20% de la région Occitanie, 15% de France et seuls 10% de l’UE (RFA).

Le chantier comportait une innovation technique car la nouvelle conduite a été tubée à l’intérieur des massifs existants. De plus les contraintes physiques liées à la mise hors d’eau des deux conduites existantes ont nécessité une parfaite synchronisation dans la simultanéité de l’exécution des opérations de découpage. (en savoir plus sur SAVCO)

 

4 La visite :

Le transport de la délégation au pied de la centrale et à la verticale des conduites forcées a permis de mieux mesurer l’enjeu humain et industriel que révélait ce chantier.

L’ensemble des commissaires enquêteurs et des intervenants a pu poursuivre les échanges autour d’une déjeuner pris en commun au restaurant « Le Tocsin » à Bedeilhac.



[1] Les présentations des intervenants et du délégué départemental sont jointes au message transmis aux membres

[2] Directeur du groupe exploitation hydro électrique Aude Ariège